Des dirigeants locaux rencontrent le PDG de VIA Rail au sujet de l’avenir de la gare VIA de Cornwall

CORNWALL— Près d’un an après une réunion tendue entre la délégation du conseil municipal et le représentant de VIA Rail au sujet de l’avenir de la gare VIA de Cornwall, le député local Eric Duncan, la sénatrice Bernadette Clement et le maire de Cornwall, Glen Grant, se sont récemment rendus à Montréal pour une réunion avec la PDG Cynthia Garneau afin de discuter des préoccupations de la communauté concernant l’avenir de la gare VIA de Cornwall.

La réunion, qui a eu lieu vendredi après-midi au siège social de VIA Rail, au centre-ville de Montréal, a été l’occasion pour les dirigeants locaux de soulever plusieurs préoccupations concernant les niveaux de service et le manque d’investissements en capital à la station de la ville située près de l’intersection des rues Pitt et Balmoral. La réunion a été jugée constructive et a permis de réinitialiser la relation entre VIA et les dirigeants locaux après des années de communication et de partenariats en déclin.

La réunion a été l’occasion d’aborder plusieurs points concernant la station VIA Rail de Cornwall, notamment le manque d’investissements en capital et de modernisations dans le bâtiment de la station, le désir d’améliorer les horaires et l’offre d’un partenariat avec les représentants de la ville et de la région pour mieux promouvoir et accroître l’achalandage à la station de Cornwall.

Le député Duncan, la sénatrice Clement et le maire Grant se sont rencontrés régulièrement pour faire valoir les préoccupations de la communauté concernant l’amélioration des horaires et de la fréquence des arrêts à la gare VIA de Cornwall. Lors de la réunion avec le PDG Garneau, le groupe a fait part de ses préoccupations concernant l’absence de mises à niveau et d’améliorations significatives à la gare VIA de Cornwall au cours des 12 dernières années, alors que de nombreuses autres gares en Ontario ont reçu des millions de dollars en financement pour la modernisation et les améliorations.

La gare VIA de Cornwall n’a pas de personnel, alors que d’autres gares similaires, et d’autres collectivités de l’Ontario ayant une population comparable ont du personnel en poste régulièrement dans leurs gares.

Dans le budget fédéral de 2022, le gouvernement a proposé de fournir 42,8 millions de dollars sur quatre ans pour construire, entretenir et améliorer les gares et les centres d’entretien dans le corridor Windsor-Québec. Le député Duncan, la sénatrice Clément et le maire Grant se sont engagés à faire pression sur le gouvernement fédéral et VIA Rail pour qu’ils engagent des fonds pour la gare VIA de Cornwall, car elle n’a pas été modernisée ni améliorer depuis des décennies.

Citations

“Il est important que nous nous exprimions au nom de notre région pour nous assurer que notre station VIA reçoive le respect que nous méritons lorsqu’il s’agit d’avoir une station moderne avec un meilleur service. J’ai eu le sentiment que la réunion était un pas dans la bonne direction après des années de frustration et qu’elle a été l’occasion de “réinitialiser” les discussions et le partenariat avec VIA. Nous continuerons à faire pression pour nous assurer que nous recevons notre juste part des fonds pour la modernisation des gares et l’amélioration des niveaux de service.

Bien que le train à haute fréquence de VIA fasse l’objet de beaucoup d’attention ces jours-ci, nous devons nous assurer que Cornwall ne souffre pas de la “mort par mille coupures”. Nous avons encouragé VIA à être proactif et clair envers notre communauté en ce qui concerne les plans de la gare et les horaires, et à s’engager sérieusement et publiquement à essayer d’augmenter le nombre d’usagers, et non à le voir diminuer.”

– Eric Duncan, député (Stormont-Dundas-South Glengarry)

“J’ai bon espoir que nous pourrons travailler avec VIA pour améliorer la communication avec notre région et sa planification. En tant que communauté, nous avons besoin de plus de connexions. Notre développement économique et social dépend de notre capacité à nous connecter aux grands centres comme Toronto, Montréal et Ottawa pour le travail, les liens sociaux, le tourisme, la santé et bien plus encore.

Il ne s’agit pas seulement de Cornwall — Akwesasne, Stormont, Dundas et Glengarry représentent bien plus de 100 000 personnes qui seront déconnectées du système ferroviaire à haute fréquence en vertu de la proposition actuelle. Nous avons besoin d’un plan qui respecte les besoins des résidents et des entreprises de l’est de l’Ontario, un plan qui correspond à notre vision de la croissance.”

– Bernadette Clement, sénatrice (Ontario)

“À la suite des discussions en tête-à-tête avec VIA Rail vendredi, je suis confiant que la Ville et VIA pourront s’entendre pour améliorer le service ferroviaire dans notre région.

Le fait d’avoir pu parler avec le PDG de VIA pour lui faire part de nos préoccupations a été une étape positive. Cependant, nous avons encore besoin de voir des engagements sérieux et des plans fermes pour enfin obtenir les rénovations et les améliorations que nous méritons à notre gare VIA. La ville de Cornwall et notre région ont été plus que patientes après avoir été ignorées et mal desservies pendant des années.”

–           Glen Grant, maire de la ville de Cornwall

-30-

Pour obtenir plus d’informations:

Rachel Loif
Adjointe législative, Bureau du député Eric Duncan
Rachel.Loif.502@parl.gc.ca
(613) 220-5123

Emma Meldrum
Conseillère en affaires parlementaires, Sénatrice Bernadette Clement
Emma.Meldrum@sen.parl.gc.ca
(613) 944-1046

Francis Racine
Agent de communications
fracine@cornwall.ca
613-930-2787 x2157